<"C73863C48""text/css" media="screen">



canto battuto

Über uns | Deutsche Version | English version

Eva Nievergelt et Christoph Brunner ont déjà travaillé ensemble à l'occasion de divers projets depuis 1995, notamment dans le cadre de la Gruppe für Neue Musik Baden GNOM et du Collegium Novum Zürich.

En 1999, ils fondèrent  le duo canto battuto avec l'intention de construire continuellement un propre répertoire pour voix et percussion. L'intérêt de cette formation ne tient pas seulement aux affinités personnelles, mais aussi à l'expression d'une profonde fascination pour la combinaison des deux instruments les plus vieux: La voix tout comme la percussion ont subi au cours du 20ème siècle d'énormes développements qui sont, sous de nombreux aspects, symptomatiques de questions importantes dans la musique contemporaine.

Durant ces dernières années, presque trente de nouvelles pièces pour le duo ont vu le jour. En parallèle à des représentations en Suisse, canto battuto a également donné des concerts en Allemagne, en France, en Angleterre, en Pologne et aux Etats Unis.

En 2006, le projet de théâtre musical im delta der wörter avec des oeuvres d'Annette Schmucki et de Jean-Charles François sous la régie de Peter Schweiger sera présenté en première au théâtre de Lucerne.

En 2009, Eva Nievergelt et Christoph Brunner présentent leur nouveau projet le grain de la voix. En s’associant à Martin Lorenz (sons électroniques), ils présentent deux créations où la voix est examinée sous toutes ses coutures. Le programme était invité par le festival renommé de Huddersfield.

Depuis 2013, ils développent un repertoire varié dans le cadre du projet Liederabend.

Download Photo


Christoph Brunner

Christoph Brunner est considéré comme un des percussionistes suisses les plus marquants de sa génération. Après des études prolongées en Suisse, en France, en Belgique et aux Etats-Unis, il s'est fait un nom comme personnalité musicienne innovatrice dans la scène contemporaine.

En temps que soliste, il a été invité à d'importants festivals (entre autres à Zurich, Genève, Lucerne, Stuttgart, Witten, Berlin, Nashville, Chicago et le Caire). Il a également interprété pour la première fois en Suisse d'importantes oeuvres contemporaines (de Georges Aperghis à Iannis Xenakis et de George Lewis à John Zorn). Des dizaines de compositeurs ont composé des oeuvres pour lui, la liste des premières auxquelles il a participé est longue, variée et pleine de noms illustres.  Dans ses projets il cherche toujours le contact avec d'autres arts (théâtre, danse, cinéma); ses deux plus jeunes programmes solo par exemple ont vu le jour en collaboration avec un électronicien-live (Electronicas, 2001) et une artiste du langage des signes (Gesten, 2004). En 2000, le conseil d'administration d'Argovie lui accorda une année de travail pour ses soins approfondis de l'inhabituel.

Il joue depuis 1993 avec le Collegium Novum de Zurich aussi bien à l'occasion d'une propre série de concerts dans la Tonhalle de Zurich que lors de la plupart des festivals européens de Nouvelle musique - entre autres avec de renommés directeurs comme Pierre Boulez, Mauricio Kagel, Jonathan Knott, Pascal Rophé, Heinz Holliger et Beat Furrer.

Ses projets de concerts pour la Gruppe für Neue Musik Baden GNOM (1993 - 2003) ont marqué le paysage culturel argovien, les concerts de grande envergure - par exemple la fête  de l'ASM/STV à propos du thème de Sprachmusik (1999) ou le schwerpunkt strom! (2001) - furent également remarqués et reconnus mondialement.

Website:
Christoph Brunner



Eva Nievergelt

Dans son activité musicale et artistique, Eva Nievergelt travaille sur un large spectre, notamment un grand répertoire de Lieder et de musique de chambre, particulièrement les morceaux d'ensembles contemporains et le théâtre musical.

D'importantes impulsions furent:
Le Marteau sans Maître de Pierre Boulez (ensemble aisthesis Heidelberg), Pierrot lunaire de Schönberg (Winterthur, Berne, Bienne, Basel sous la direction de Jürg Wyttenbach et Kaspar Zehnder), Circles de Luciano Berio (Collegium Novum Zürich), Aria de Beat Furrer (Collegium Novum Zürich/ensemble courage, Heidelberger Frühling), Galgenlieder de Sofia Gubaidulina (Contrapunkt St. Gallen), Sequenza III de Luciano Berio (Davos Festival), ainsi que des collaborations avec GNOM, Gruppe für Neue Musik Baden: Oeuvres d'Andrew May, Mathias Spahlinger, Georges Aperghis, Beat Furrer, Helmut Lachenmann, John Cage entre autres.
Eva Nievergelt s'est produite dans différents spectacles comme Zeit der Engel de Michael Veltman et Frank Heuel (Theater im Ballsaal, Bonn), Der Aufstand der Schwingbesen, une opérette de Dani Fueter et Thomas Hürlimann sous la régie d'Albrecht Hirche (Theaterhaus Gessnerallee Zürich), Sounding Sculptures de Mischa Käser dans la haus konstruktiv Zürich, en temps qu'Orfeo dans l'opéra Orfeo ed Euridice de Ch. W. Gluck sous la régie de Regina Heer (Kultur- und Kongresszentrum Aarau), ou à l'occasion de l'Oper Schloss Hallwyl en temps que Mab dans La jolie fille de Perth de Georges Bizet sous la régie de Peter Schweiger.

Une collaboration de plusieurs années la rattache au pianiste Tomas Bächli; dernièrement ils ont fait des représentations les versions premiers de Gurre-Lieder d'Arnold Schönberg ainsi que Socrate d'Erik Satie et se sont préoccupés intensivement du travail du Lied d'Erich Itor Kahn, dont ils ont présenté les Four Nocturnes et le Lyrisches Konzert (Première) à Berlin, Frankfurt et Essen.

Sur sa propre initiative prendraient place: Harawi - Chant d'amour et de mort / Zeitloses in der Zeit, Zeit für Zeitloses, un cycle de Lieder d'Olivier Messiaen avec le pianiste Paul Suits dans un espace de lumière créé par l'artiste Sara Rohner; Ahnung, Traum und Gegenwart, un soirée de Lied avec la pianiste Claudia Rüegg avec des oeuvres de Robert Schumann, Alban Berg, Morton Feldman et Albert Roussel; La noche canta, un soir de musique de chambre autour du poète Federico Garçia Lorca et du compositeur George Crumb, avec Ildiko Bende, flûte , Xenia Schindler, harpe, et Martin Lorenz, batterie; In den Glutabend geworfen, un soirée de Lied de Ulrich Gasser et Robert Schumann avec la pianiste Claudia Rüegg; ainsi que la production de théâtre musical Pourquoi donc ce désir / Récitations-Abréviations (Georges Aperghis, Daniel Ott) avec l'actrice Bettina Marugg.

Website:
Eva Nievergelt



Copyright canto battuto